FASCICULES

Au cours de ces dernières années, l'association « Vendat, son passé » a édité plusieurs fascicules :

- la mairie;

- l'église;

- le moulin;

- le monuments aux morts;

- les vieux métiers à Vendat;

- monographie de Vendat (par l'abbé Malvielle);

- les seigneurs de Vendat;

- les mémoires d'un fantassin.

Nous mettons à la disposition de nos fidèles lecteurs les liens pour télécharger GRATUITEMENT ces différents livrets.

Nous vous invitons à mieux connaitre le passé de notre village et vous souhaitons bonne lecture !!!

Deux nouveaux Livrets édités en 2017 sont en vente (descriptifs ci-dessous) : 

La Poste à Vendat

- Vendat d'Antan - 100 ans de cartes postales

Ainsi que le 1er recueil de "La Brique de Vendat

Recueil N° 1 "La Brique de Vendat"

4,00 euros (hors frais d'envoi)

le Recueil n°1 de «La Brique de Vendat»  regroupe les précédents articles parus dans les lettres mensuelles diffusées chaque début de mois via Internet.

Les lettres concernées pour ce premier numéro sont parues pour la période de Mai 2016 à Avril 2017.

D’autres recueils seront publiés ultérieurement et constitueront la « Mémoire Papier » de notre charmant village de Vendat.

Ce fascicule de 36 pages en couleur est au format 21x29,7

La Poste à Vendat

3,00 euros (hors frais d'envoi)

A l'occasion de l'exposition des 16 et 17 septembre 2017, l'Association a édité un livret couleur au format 21x29 cm de 36 pages sur le thème "La Poste à Vendat".

Vendat d'antan - 100 ans de cartes et photos ancienne

3,00 euros (hors frais de port)

Près de 50 cartes postales anciennes sont présentées dans ce livret de 16 pages en couleur. Ces modestes "bouts de carton" ont traversé le temps pour nous offrir un regard nostalgique de notre village Bourbonnais et le témoignage de la vie d'antan.

Autrefois, un moulin existait à Vendat. Ce moulin est connu depuis 1358.

 

Il est signalé en ruine en 1969. 

 

Dans ce livret de 24 pages en noir et balnc vous trouverez l'histoire de ce moulin. 

Ce livret décrit l'histoire de l'église à Vendat. Une première église était située au Vieux Vendat, la seconde se trouvait dans le vieux cimetière, et la troisième se trouve à son emplacement actuel. Dans ce livret nous trouvons également l'historique du clocher, la liste des curés vendatois, l'architecture et les décorations de l'église et la vie de la paroisse.

Ce fascicule est composé de 28 pages agrémenté d'illustrations en noir et blanc.

Le 31 mai 1964 le conseil municipal de Vendat inaugurait sa nouvelle mairie sous la présidence  de Monsieur Pierre Dupré, Maire, artisan de cette construction.

50 ans plus tard, en 2014, il est apparu important à l'Association "Vendat, son passé" et à la municipalité de Vendat de célébrer cet anniversaire en organisant une exposition dans la salle du conseil municipal du 15 au 21 septembre 2014.

Ce livret, de 23 pages en noir et blanc, est une compilation des recherches effectuées par les membres de l'Association, reprenant les thématiques présentées lors de l'exposition.

A l'occasion du centenaire 1914-1918, la municipalité de Vendat a souhaité présenter une exposition de 03 au 08 novembre 2015 pour honorer les poilus de la Grande Guerre.

"Vendat, son passé" a donc orienté ses recherches sur le Monument aux Morts de la commune ainsi que les "Enfants de Vendat, Morts pour La France", dont les noms figurent sur ce monument.

Ce livret présente le travail effectué : l'historique du monument et une biographie pour chacun des Poilus et des informations complémentaires (médailles, citations, circonstance du décès, etc.) ont été ajoutées pour certains.

La découverte du "recensement de la commune de Vendat en 1911" (Archives Départementales de

l'Allier à Moulins référencé sous la cote 6 M 307) a été le point de départ de cette recherche autour des vieux métiers tels qu'ils existaient il y à 100 ans dans notre commune et nous avons souhaité les faire revivre à travers ce fascicule afin qu'ils ne tombent pas dans l'oubli. Ils font partie de notre patrimoine.

Certains n'existent plus comme le coquetier ou le sabotier, et d'autres ont évolué tels le garde-champêtre

ou le maréchal-ferrant...

Après une étude démographique de la commune en 1911, nous présentons ces métiers de jadis qui

rythmaient la vie quotidienne de nos anciens.

Précisons que l'ensemble de ces métiers ne représentait qu'un quart des métiers exercés dans la commune,

les trois autres quarts restant étant liés à l'agriculture (métayers, journaliers, ...)

 « Les mémoires d’un fantassin » ont été rédigé par le Poilu David Citerne.

Mobilisé le 02 août 1914, à l’âge de 31 ans, il rejoint le 05 août 1914 le 298ème Régiment d’Infanterie à Roanne (42), régiment de réservistes.

Dès le 8 septembre 1914, il est grièvement blessé aux yeux sur le champ de bataille, et perd la vue. Malgré ce handicap, il apprend la dactylographie et rédige « ses mémoires de fantassin » pour laisser un témoignage, son témoignage

Né à Saint-Didier-en-Rollat (ancien nom de Saint-Didier-la-Forêt (03)) il est domicilié à Saint Germain des Fossés (03). Sa petite-fille, Françoise Barraud, domiciliée actuellement sur la commune de Vendat, a retranscrit mot-à-mot ce document dans les années 1970, mais n’a pas conservé l’original, qui à ce jour semble être perdu.

Madame Barraud a confié ce texte à l’association « Vendat, son passé » et dès lors, avec son autorisation, nous avons souhaité conserver ce témoignage « très fort » et rendre hommage à ce Poilu.

« Vendat, son passé » a donc numérisé ce texte pour pouvoir le publier sur le «web». Pour une meilleure lisibilité et compréhension nous avons apporté quelques retouches orthographiques et corrigé certains noms propres ou de communes (il faut se rappeler que l’auteur est aveugle et quoique sachant taper avec tous les doigts, il lui arrivait de mal les positionner et commettre ainsi des fautes de frappe). Mais le fond du récit et la pensée du Poilu, n’ont en rien été modifiés.

Nous avons complété ces « mémoires » par une biographie et quelques annexes pouvant appuyer les propos de David Citerne, notamment dans la première partie de son récit, constituant un livret de 17 pages.

 

« Vendat, son passé »

Une étude sur les Seigneurs de Vendat, réalisée par l’Abbé Malvielle, curé de Vendat, est parue dans les bulletins de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Vichy et des Environs (Bulletins n° 38 – juillet 1949, n° 49 – juillet 1952, n° 52 – juillet 1954, et n° 59 – janvier 1958).

Elle fut complétée dans le bulletin n° 65 de janvier 1963 par l’Abbé Dumain, à partir des notes de l’Abbé Malvielle.

A travers ce document, on découvre les quatre familles ou seigneuries qui ont régné sur le fief de Vendat :

Du Xème au XVème siècle : famille De Vendat  ;

Du XVème au XVIème siècle : famille De Bourbon-Carency

Du XVIème au XVIIème siècle : famille D’Escars de la Vauguyon

Du XVIIème siècle à la Révolution : famille De Laqueuille de Chateaugay

 

Sa retranscription vous est proposée en intégralité dans ce livret de 19 pages

En 1944, l'Abbé Georges Malvielle, curé de Vendat de 1937 à 1958, établit une monographie de la commune de Vendat intitulée "Enquête communale de Vendat".

Cette étude est actuellement détenue aux Archives Départementales à Moulins sous la côte "BIB 4 DELTA/593/9".

L'association "Vendat, son passé" a souhaité mettre ce document à la disposition de tous, et notamment des Vendatois(es).

Ainsi une retranscription longue et fastidieuse a été établie en 2015 par Ginette Petelet et sa mise en page a été effectuée par Patrick Niobé. Elles ont été le plus conforme possible à l'original et quelques rares mots ont été rajoutés pour une meilleur compréhension

"Vendat, son passé"

Ce livret est composé de 29 pages.

Please reload

© 2014-2019  Patrick Niobé

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now