Les mémoires d'un fantassin

David Citerne

Avant propos

Le texte ci-après (PDF ci-dessous)« Les mémoires d’un fantassin » a été rédigé par le Poilu David Citerne. Mobilisé le 02 août 1914, à l’âge de 31 ans, il rejoint le 05 août 1914 le 298ème Régiment d’Infanterie à Roanne (42), régiment de réservistes.

Dès le 8 septembre 1914, il est grièvement blessé aux yeux sur le champ de bataille, et perd la vue. Malgré ce handicap, il apprend la dactylographie et rédige « ses mémoires de fantassin » pour laisser un témoignage, son témoignage.

Né à Saint-Didier-en-Rollat (ancien nom de Saint-Didier-la-Forêt (03)) il est domicilié à Saint Germain des Fossés (03). Sa petite-fille, Françoise Barraud, domiciliée actuellement sur la commune de Vendat, a retranscrit mot-à-mot ce document dans les années 1970, mais n’a pas conservé l’original, qui à ce jour semble être perdu.

Madame Barraud a confié ce texte à l’association «Vendat, son passé» et dès lors, avec son autorisation, nous avons souhaité conserver ce témoignage « très fort » et rendre hommage à ce Poilu.

«Vendat, son passé» a donc numérisé ce texte pour pouvoir le publier sur le «web». Pour une meilleure lisibilité et compréhension nous avons apporté quelques retouches orthographiques et corrigé certains noms propres ou de communes (il faut se rappeler que l’auteur est aveugle et quoique sachant taper avec tous les doigts, il lui arrivait de mal les positionner et commettre ainsi des fautes de frappe). Mais le fond du récit et la pensée du Poilu, n’ont en rien été modifiés.

Nous avons complété ces « mémoires » par une biographie et quelques annexes pouvant appuyer les propos de David Citerne, notamment dans la première partie de son récit.

«Vendat, son passé»

Cliquez sur le lien PDF

© 2014-2019  Patrick Niobé

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now